International Supply Fueling Opioid Use In Northern Ontario: Hughes

0

Ottawa – Opioids aren’t just a big city problem and the fix will require an international effort, according to Algoma-Manitoulin-Kapuskasing MP, Carol Hughes.

Hughes addressed the House of Commons of the subject, today after a recent report showed that instances of opioid use in Northern Ontario are out-stripping those in larger urban setting.

“With statistics showing opioid-related death rates in many parts of Northern Ontario significantly higher than those in larger centres to the south, the notion that drugs are more of a city problem is proven false,” said Hughes. “Even small towns like Hearst and tight-knit First Nations are seized with the problem that opioids are creating.”

Hughes points out that any processed drug can hide a killer ingredient such as fentanyl and notes that challenges for users extend beyond the safety of street drugs.

“With an increasingly toxic, unregulated supply of street drugs, individuals can’t be certain of the safety of any processed drug in circulation,” said Hughes.  “The pandemic has added barriers to access already stretched harm reduction services and treatment, while physical distancing recommendations mean that more people are taking drugs alone and dying in isolation.”

Hughes urged MPs to do all they can to support communities struggling with opioids and suggests the biggest assist may come from international efforts.

“While drug addiction is a health problem, the flow of illegal opioids is an international criminal exercise that must be tackled headlong,” said Hughes. “Until progress is made on that front, there will always be the next batch of poorly prepared drugs to rip holes in our communities, taking loved ones from us far too early and in a preventable way.”

 

L’APPROVISIONNEMENT INTERNATIONAL FAVORISE LA CONSOMMATION D’OPIOÏDES DANS LE NORD DE L’ONTARIO : CAROL HUGHES

Ottawa – Le fléau des opioïdes ne touche pas seulement les grandes villes, et la résolution du problème passe par une collaboration internationale, selon la députée d’Algoma—Manitoulin—Kapuskasing, Carol Hughes.

La députée s’est adressée à la Chambre des communes sur ce sujet, aujourd’hui, après qu’un récent rapport ait révélé que les cas d’utilisation d’opioïdes dans le nord de l’Ontario dépassent ceux des grandes villes.

« Avec des statistiques montrant que les taux de mortalité liés aux opioïdes dans de nombreuses parties du nord de l’Ontario sont significativement plus élevés que ceux des grands centres du sud, l’idée que les drogues sont davantage un problème urbain est totalement fausse, a déclaré la députée. Même les petites villes comme Hearst et des Premières Nations sont touchées par la crise des opioïdes ».

La députée souligne que toute drogue transformée peut dissimuler un ingrédient mortel comme le fentanyl et note que les défis pour les consommateurs vont au-delà de la sécurité des drogues de rue.

« Avec un approvisionnement de plus en plus toxique et non réglementé de drogues de rue, les individus n’ont aucune certitude quant à la sécurité des drogues transformées en circulation, a déclaré la députée. La pandémie a rendu encore plus ardu l’accès à des services de réduction des risques et à des traitements déjà surchargés, tandis que les recommandations liées à l’éloignement physique signifient que davantage de personnes prennent des drogues seules et meurent dans l’isolement. »

Mme Hughes a exhorté les députés à faire tout ce qu’ils peuvent pour soutenir les communautés qui luttent contre les opioïdes et laisse entendre que l’aide la plus importante pourrait venir de la collaboration internationale.

« Alors que la toxicomanie est un problème de santé, la circulation d’opioïdes illégaux est une activité criminelle internationale qui doit être abordée de front, a déclaré Mme Hughes. Tant que des progrès ne seront pas réalisés à ce chapitre, il y aura toujours un nouveau lot de drogues mal préparées qui fera des ravages dans nos communautés, nous privant de nos proches bien trop tôt et de manière évitable ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here